Dernier

Achat • BID

-
-

Vente • ASK

-

La plus haute • 24h

-

La plus basse • 24h

-

Volume • 24h

-

Offres d'achat - BID

Taux de changeMontantPrix

Offres de vente - ASK

Taux de changeMontantPrix

Nous sommes en activité depuis

3 ans et 10 mois

Utilisateurs actifs

+ de 800 000

Chiffre d'affaire quotidien

-PLN

Cours du (BTC)

Le bitcoin est indiscutablement la plus grande devise numérique qui a radicalement transformé le secteur de la finance en mettant en place un réseau transactionnel indépendant et décentralisé. La haute liquidité, la capitalisation de marché et une communauté fidèle ont fait de la bourse BTC/EUR une excellente alternative aux investissements dans des valeurs mobilières.

Bien que le volume de la paire Bitcoin/Euro soit nettement inférieur à celui de la paire Bitcoin/USD, le chiffre d’affaires sur la bourse BTC/EUR croît systématiquement. Il en est avant tout ainsi du fait du nombre croissant de citoyens de l’Union Européenne intéressés par les cryptodevises. Longtemps avant la création des premières bourses d’échange soutenant les transactions en Euros, les premiers utilisateurs procédaient aux achats sur le forum Bitcoin Talk, en déterminant les prix individuellement. La conversion de l’Euro en Bitcoin et inversement représente aujourd’hui environ 4-5% du volume global de transactions portant sur le Bitcoin.

L’Euro est la devise officielle de l’Union Européenne, adoptée par 19 des 28 pays membres qui forment ce qui est appellé la Zone Euro : Autriche, Belgique, Chypre, Estonie, Finlande, France, Grèce, Espagne, Pays-Bas, Lituanie, Luxembourg, Lettonie, Malte, Allemagne, Portugal, Slovaquie, Slovénie et Italie. Autant les pays au PIB élevée que ceux au PIB faible, participent activement à la conversion des devises FIAT en Bitcoins et inversement – il n’y a que leurs motivations qui changent - et alimentent le marché de cryptodevises.

Les premières bourses d’échange de Bitcoins sur internet, proposant la paire Euro/BTC, ont vu le jour en 2011, en ouvrant la voie aux transactions en devise de l’Union Européenne. Ces plateformes continuent de fonctionner en jouant le rôle de pionniers dans le développement du marché européen de cryptodevises. Une des premières a été Bitstamp qui, en 2016, a obtenu au Luxembourg la licence d’établissement de paiement et est devenue la première bourse « officielle » de Bitcoins en Union Européenne. Cela a été un énorme pas en avant dans le processus de popularisation des bourses d’échange Euro/Bitcoin.

Actuellement le plus grand défi auquel est confrontée l’Union Européenne consiste à sanctionner les cryptodevises de manière adéquate et de réguler leur emploi. Compte tenu du déroulement relativement anonyme des transactions en cryptodevises, le Parlement Européen est confronté à la question du blanchiment d’argent et de l’évasion fiscale. À terme, le Bitcoin devra jouer un rôle de devise indépendante et être soumis à un contrôle de la part des pouvoirs, semblable à celui portant sur l’Euro, pour fournir la certitude que la cryptodevise, tant elle-même qu’en paire BTC/EUR, est utilisée pour conclure des transactions légales. L’Union Européenne finance de nombreux projets qui étudient les relations entre la technologie des blockchains et le cybercrime face à la popularité croissante de ce qui est appellé les Privacy Coins, garantissant les transactions chiffrées et anonymes dans la chaîne de blocs.

En dépit des instructions émanant de la Commission Européenne, les pays membres conservent un niveau important d’autonomie dans le domaine de la législation portant sur les cryptodevises. Ces décisions sont du ressort des pouvoirs locaux, aussi certains pays adoptent plus rapidement les bourses d’échange de Bitcoin alors que d’autres restent à la traîne. Actuellement le Bitcoin est légal dans chaque pays membre. Ni le trading ni le change ne sont interdits et les seules différences portent avant tout sur la fiscalité des revenus des transactions mettant en œuvre les monnaies numériques. Certains pays n’ont encore aucune législation concernant les cryptodevises.

La loi allemande définit le Bitcoin comme « une monnaie privée », ce qui veut dire qu’elle n’est ni une devise étrangère ni une monnaie électronique et, de ce fait est soumise à l’imposition. La Slovénie ne prévoit pas d’impôt sur les bénéfices de capitaux sur la bourse Bitcoin mais fiscalise le minage de la cryptodevise. Les entreprises qui vendent les marchandises ou qui fournissent des services contre un paiement en Bitcoins, sont également imposées. La législation espagnole, ce qui est intéressant, considère les transactions en BTC comme le bartering, en leur consacrant des dispositions séparées.

WordPress a joué un rôle très important dans l’introduction du BitCoin sur le marché global. À la différence des services fournis par le PayPal, le Bitcoin est global. En mettant en place des paiements en devise numérique, WordPress a saisi une opportunité d’affaires et de relations publiques. En acceptant les paiements en BTC, un des domaines les plus populaires du web s’est ouvert sur plus de 60 États et donc aux clients du monde entier.

L’évènement le plus marquant a été la signature par le gouvernement cyprien et l’Union Européenne de l’accord sur le sauvetage des finances du pays en 2013. Suite à cet accord, une taxe unique entre 6,75% et 9,99% allait être prélevée sur les comptes bancaires des Chypriotes, en tant que contribution pour sauver le budget de l’État. Au moment où cette information a été rendue publique, les gens se sont mis à rechercher des moyens pour sauver leurs finances. Plusieurs titulaires de comptes dans des banques cypriennes se sont alors tournés vers le Bitcoin.

Un autre évènement important qui a fait croître l’intérêt pour la devise numérique, a été l’information publiée en juillet 2014 par la société Dell que dell.com acceptait les paiements en BitCoins. Suite à cet évènement, de plus en plus de sociétés ont commencé à accepter cette forme de paiement dont, entre autres Microsoft. En avril 2016 elles ont été rejointes par Steam. La plateforme s’est mise à accepter les paiements en BTC pour des jeux et des autres médias. La position du BitCoin a été ainsi affermie à la bourse.

Depuis août 2017, le BTC a subi des hard forks à deux reprises, ce qui a donné naissance au Bitcoin Cash et au Bitcoin Gold. La création de la bourse BTC/Euro a été un pas important, actuellement ce qui est le plus important c’est son développement et l’observation attentive des changements – du marché et de la législation.

En janvier 2018, la valeur du marché de Bitcoin s’élevait à 190 258 548 559 €.

Consultez notre application de trading maintenant

Ouvrez un compte sur BitBay
Consultez notre application de trading maintenant

Ouvrir un compte dès maintenantEnregistrement en mois de 5 minutes!

Ouvrir un compte

Service clients ouvertTous les jours de 8h00 à 20h00

Téléphone:+48 32 555 0215

Vous avez des questions? Contactez le service d'assistance